La charcuterie

 

Son origine remonte aux Romains. Il furent les premiers à utiliser entièrement le porc. Ils créèrent même la profession de charcutier.

On élimine souvent la charcuterie des régimes minceur.
On dit souvent qu'elle est nocive pour l'équilibre alimentaire.
On n'a pas toujours raison.

La charcuterie englobe une multitude de produits de valeur nutritionnelle différente :
les salaisons : tous les morceaux du porc conservés dans du sel.
les confits : tout ce qui est conservé dans de la graisse et les rillettes.
les produits secs comme les jambons et les saucissons séchés.
les jambons cuits.
la chair à saucisse, les saucisses et les saucissons à cuire.
les pâtés de viande et d'abats, mousses, galantines, friands etc..
les produits à base de tête, de sang ou de tripes.
les pâtés, terrines à base de légumes, mie de pain, viande blanche, poisson etc..

Il y a des produits très gras comme les rillettes : 45 à 50 % de lipides. Mais il y en a d'autres peu gras, comme l'andouillette : 8 %.

La graisse du porc et celle du canard et de l'oie apportent des acides gras insaturés.

La plupart des charcuteries sont riches en protéines.

De la charcuterie ?
Oui, mais pas tous les jours.
Oui, mais pas en grosses quantités.

Et le lendemain d'un repas riche en charcuterie, on fait maigre.


Les aliments conservés | Les céréales | Les fruits | Les légumes | Les matières grasses | Les oeufs | Le poisson | Les produits bio | Les produits laitiers | Les produits sucrés | Les viandes